Le sucre caché dans nos aliments préférés

Il est toujours intéressant de relire la "littérature nutritionnelle" pour essayer de comprendre comment on en est arrivé là ?

C'est comme cela que l'on découvre, effaré, l'explosion de la consommation de sucre au tournant des années 2000. Comment a t-on fait pour passer de 30 g par personne et par jour de sucres simples en 1900... à 96 g en 2000 ?

Avec l'industrialisation tous azimuts du sucre de canne ou de betterave, le sucre était essentiellement apporté par les fruits et le miel.

Depuis… tout a changé !

Du sucre, il y en a partout, et pas toujours où l’on pense ! Et tandis que notre consommation augmente et avec elle nombre de pathologies qui y sont directement liées – diabète, cholestérol, “foie gras”, surpoids et obésité entre autres-, l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) nous alerte et revoit à la baisse ses recommandations : environ 30 g de sucre simple par jour pour un adulte soit … 6 morceaux de sucre de 5 g.

Où nous cache t-on du sucre ??

Allez… c’est parti pour quelques exemples …

LES CÉRÉALES POUR LE PETIT-DÉJEUNER

Les céréales du matin, que j’ai l’habitude d’appeler « croquettes sucrées » pour enfants, contiennent souvent une quantité élevée de sucres ajoutés. Même les céréales qui semblent saines, comme celles à base de granola ou de flocons d’avoine, peuvent être truffées de sucre. 

 LES JUS DE FRUITS

Pour nombre d’entre nous, les jus de fruits représentent une boisson saine. Or, un nectar de fruits, de banane ou autres jus à base de concentré, représente juste une bombe à sucre ! Souvent ajouté, il passe inaperçu … mais passe très très rapidement dans l’organisme ! Et question vitamines et fibres, c’est raté !

LES YAOURTS AUX FRUITS

Aux fruits ou aromatisés, ils cachent bien leur jeu. Les fruits devenant de plus en plus chers, grande est la tentation de diminuer leur quantité et d’augmenter celle … de sucre. Ainsi, on retrouve entre 2 à 4 morceaux de sucre par pot

 PAINS DE MIE, PIZZAS et HAMBUGERS

Certains pains de mie peuvent afficher entre 6 à 10 % de sucre d’ajout. Il en est de même pour les pizzas et le hamburger. Additionnez hamburger, soda et crème glacée au même repas et vous aurez avalé l’équivalent d’une semaine de sucres simples. 

LES PLATS CUISINÉS

Ces derniers ainsi que les « box de pâtes » sont des boites à sucre ! Même s’ils sont salés, le sucre sert d’exhausteur de goût et de conservateur. Sur la liste d’ingrédients, ils sont cachés sous plusieurs identités avec un suffixe « ose » qu’on peut facilement repérer : fuyez les saccharose, glucose, fructose glucose… ils n’ont rien à faire là !

LA SAUCE TOMATE INDUSTRIELLE

Réflexe naturel quand on sert des pâtes – 😊 Et pourtant… là encore, le sucre est bien présent pour neutraliser, entre autres, l’acidité de la tomate !

LES SAUCES VINAIGRETTE

Souvent caché, le sucre y est pourtant bien présent ! Notamment dans les versions « allégées » pour compenser la réduction de matière grasse ! Ce que vous perdez en huile… vous le gagnez en eau et en sucres, c’est top ! Dextrose, maltose ou encore lactose sont légion ! Aucun intérêt nutritionnel donc.

 LA CHARCUTERIE

 Pour faciliter la conservation, l’industrie de la charcuterie ajoute des sucres (dextrose, saccharose, sirops de glucose…) dans le jambon et autres salaisons.  Ce sont de petites doses mais qui s’ajoutent insidieusement à la dose quotidienne.

 

Courage, faites du mieux que vous pouvez ! Mais freinez le plus possible sur cette maudite substance addictive qui apparait beaucoup plus nocive qu’on ne pouvait le penser -:) 

 

Mis en ligne 28/11/23

 

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.